Boeing B-17 Flying Fortress

Boeing B-17 Flying Fortress

Archives du MDN

Le Boeing B-17 Flying Fortress avait été conçu en tant que bombardier, mais les variantes de l’ARC, à savoir trois B-17E et trois B17F, ne transportaient aucune arme parce qu’elles servaient uniquement à titre d’avions de transport dans le service canadien.  RE64-957

Vue d’ensemble

Vue d’ensemble

Le B‑17 Flying Fortress de Boeing est probablement le plus célèbre de tous les bombardiers lourds américains de la Seconde Guerre mondiale. Utilisé avant la guerre par les Air Corps de la United States Army, le Flying Fortress a par la suite volé dans le cadre d’opérations des États‑Unis dans tous les théâtres de la guerre. Dans certains de ceux-ci, on a converti en avions de transport sans armes des bombardiers B‑17 usés par la guerre. C’est d’ailleurs ce rôle moins prestigieux que l’ARC a confié à ses Flying Fortress. En 1943, l’ARC a acheté des États‑Unis six B‑17E et F usagés. Le 168e Escadron de l’ARC s’est servi de ces avions dépourvus de toute arme et de tout blindage pour assurer un service de courrier transatlantique vital pour le moral des forces à l’étranger. Progressivement, les appareils ont fait l’objet de modifications et d’améliorations en vue de remplir ce rôle de transport. On a même décapé certains avions pour leur donner une apparence de métal nu poli. De décembre 1943 à mars 1946, le 168e Escadron a livré plus de 900 000 kilogrammes de courrier.

Désignation B-17E, B-17F
Numéros de modèle 299-O, 299-P
Variantes Mk II, IIA
Rôle Transport
Date de mise en service 1943
Date de mise hors service 1946
Quantité 6
Service ARC

Information tirée de l’ouvrage Canadian Combat and Support Aircraft: A Military Compendium, écrit par T. F. J. Leversedge © 2007. Traduction et reproduction autorisées par l’auteur.

Caractéristiques

Caractéristiques

Fabricant Boeing Aircraft Co.
Équipage et passagers Deux pilotes et un navigateur, et jusqu’à cinq autres membres d’équipage
Groupe motopropulseur Quatre moteurs Wright Cyclone R-1820-65 de 1 200 ch
Vitesse maximum 510 km/h (317 mi/h)
Vitesse de croisière 338 km/h (210 mi/h)
Plafond pratique 11 156 m (36 600 pi)
Autonomie 1 287 km (800 mi)
Poids à vide 14 629 kg (32 250 lb)
Masse brute 24 041 kg (53 000 lb)
Envergure 31,62 m (103 pi 9 po)
Longueur 22,50 m (73 pi 10 po)
Hauteur 5,85 m (19 pi 2 po)
Surface alaire 131,92 m2 (1 420 pi2)
Armement Les appareils canadiens n’avaient aucune arme, mais l’aéronef pouvait accueillir des mitrailleuses de calibre 0,50 montées dans des tourelles motorisées permettant différentes positions et transporter des bombes dans une soute.
Coût 276 000 $ US

Information tirée de l’ouvrage Canadian Combat and Support Aircraft: A Military Compendium, écrit par T. F. J. Leversedge © 2007. Traduction et reproduction autorisées par l’auteur.

Date de modification :